rabah

9 février, 2011

amour

Classé sous Non classé — draria @ 15:32

L’amour, un sentiment mystérieux, imprévisible. L’amour, le seul mot pouvant être synonyme d’un bonheur extrême, ou d’un mal être inqualifiable. L’amour, la haine, ou peut-être les deux ? De tout temps, l’amour a inspiré l’homme, déployé les passions. Parfois, en son nom, des hommes ont commis les pires massacres. On ne choisit pas quand tomber amoureux, ou de qui tomber
amoureux. L’amour nous inspire tellement que nous savons quasiment le dire dans toutes les langues : je t’aime, ich liebe dich, i love you, ti amo, ik houd van je, yo te amo … Et lorsque l’on aime réellement, sincèrement, malgré toutes les difficultés, toutes les mésententes, il ne s’efface jamais réellement. L’amour traverse toutes les barrières qu’elles soient culturelles ou raciales. L’amour pur et sincère peut rendre l’homme meilleur, tout comme le rendre encore plus mauvais qu’il ne l’est. Il y a plusieurs sortes d’amour : l’amour filial (entre les membres d’une famille), et l’amour «eros» (l’amour tel qu’il existe entre deux partenaires), l’amour que l’on peut porter à ses amis (l’amitié), l’amour impersonnel… Souvent, il est même présent sous plusieurs formes à la fois. Lorsque l’on forme une famille avec l’homme dont on est amoureuse, on le considère comme son plus proche confident, son plus fidèle ami. L’amour ne se provoque pas, c’est lui qui nous provoque. Lui tourner le dos, c’est passer à côté de quelque chose d’extraordinaire. Sachons l’apprécier, même si parfois il nous fait souffrir. «Aimer, c’est plus fort que tout », ne l’a-t-on pas souvent entendu ?

Laisser un commentaire

nyotayamsanii |
twitocce |
aka7 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | khąŁèd nèws{1}
| réflexion
| Licii Rewmi.com